Kenya : gare aux porteurs d’objets en ivoire !

Deux personnes ont été lourdement sanctionnées au Kenya pour avoir porté chacun un bracelet en ivoire.

Au Kenya, on ne badine pas avec la protection des animaux. Deux femmes, une Espagnole et une Française, l’ont appris à leurs dépens, puisqu’elles ont été interpellées pour avoir porté chacune un bracelet en ivoire.

Dimanche, une Espagnole du nom de Maria Pich-Aguilera, âgée de 50 ans, a été arrêtée par les autorités kényanes alors qu’elle portait un bracelet en ivoire d’un poids de 25 grammes. Ayant plaidé coupable, l’Espagnole s’est acquittée d’une amende de 8700 euros pour possession illégale d’ivoire.

Dans la même semaine, c’est, une Française qui a subi le même sort, puisqu’elle a été arrêtée à l’aéroport pour la possession d’un bracelet en ivoire. Ayant elle aussi plaidé coupable, la ressortissante française s’est acquitté de la même somme de 8700 euros.

Si l’Espagnole a par la suite pris la direction de Dar Es Salam en Tanzanie, Française, elle, a poursuivi son voyage en se rendant sur Mayotte. A travers elles, c’est un message fort que viennent de lancer les autorités kényanes à l’endroit des porteurs d’objets en ivoire.