Jeux Africains : Franck Elemba, l’alchimiste, poursuit sur sa lancée !

Incroyable Franck Elemba. Après avoir remporté, lundi, à la surprise générale, le bronze au lancer du disque, l’athlète congolais connaît la consécration en décrochant l’or dans sa discipline de prédilection, le lancer de poids.

« Historique, je n’ai pas d’autre mot à la bouche », s’exclame Claudine, une spectatrice présente dans les travées du Stade de la Concorde de Kintélé, encore toute ébahie de l’exploit qui vient d’être réalisé. Quelques minutes plus tôt, le Congolais Franck Elemba s’est avancé sur la piste, a tourbillonné et lancé son poids nettement plus loin que ses concurrents. Désormais, il s’apprête à monter sur la première marche du podium. Au final, une 5ème médaille d’or pour le Congo et une première médaille du même métal pour l’athlétisme congolais.

Mais il est des médailles de bronze qui valent de l’or. Celle qu’a remportée dimanche Franck Elemba, toujours lui, est de celle-là. « Incroyable », a commenté l’un de ses adversaires, lundi, à l’issue de l’épreuve de lancer du disque, qu’il a terminée sur la troisième marche du podium.

« Incroyable », l’histoire de cette troisième place l’est en effet. Programmé et attendu au lancer de poids, Franck Elemba s’est permis une « petite folie » en s’inscrivant au concours du disque du dimanche 13 septembre. « Je ne voulais pas passer mon dimanche à ne rien faire, donc j’ai demandé si je pouvais m’inscrire. J’ai déjà pratiqué le disque l’an passé avec un jet à 52 mètres, donc je me suis dit pourquoi pas. Mais je n’ai pas la technique et je ne voulais pas forcer pour ne pas me blesser », a-t-il déclaré. Résultat : un lancer à 50m30. Franck Elemba n’est devancé que par le Sud-africain Russel Tucker (60m41) et le Togolais Tchalim (52m72). Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître.

« Je suis content de cette médaille de bronze », a déclaré le lanceur congolais à l’issue de l’épreuve. Il y a de quoi. D’autant plus que le lendemain, tel un alchimiste, il a su transformer le bronze en or. Avec ce doublé extraordinaire, qui restera gravé dans les annales du sport africain, Franck Elemba entre dans la légende. Désormais, à Brazzaville, il souffle un vent d’espoir sur l’athlétisme congolais, celui nourri par les multiples lancés d’un athlète d’exception.