Gabon : un homme âgé de cinquante ans succombe au Covid-19

Sur le continent africain, le nombre de décès de malades atteints du Coronavirus ne cesse d’augmenter, même s’il n’est pas encore alarmant. Ce matin, un malade âgé de cinquante ans a rendu l’âme au Gabon.

Même si le rythme est encore assez lent, comparativement à ce qui s’observe dans des pays comme l’Iran, l’Italie, le nombre de décès de personnes malades du Covid-19 ne cesse d’augmenter sur le continent africain. A cette date, l’Afrique compte 19 décès sur environ 900 personnes contaminées. C’est avec un décès enregistré au Gabon, ce jour, que le nombre est porté à 19.

La nouvelle a été annoncée ce matin par le secrétaire général du ministère gabonais de la Santé, le docteur Guy Patrick Obiang Ndong. Si l’identité ni la nationalité de l’homme qui a rendu l’âme n’est précisée, on sait qu’il « est décédé à 08H05 des suites des complications de son diabète et d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë » et que le décès est survenu à l’hôpital d’instruction des armées d’Akanda, au nord de Libreville.

Le défunt est revenu d’un séjour en France, il y a quelques jours. En dehors de lui, trois autres patients sont toujours en vie, ce qui porte à quatre le nombre total de cas identifiés dans le pays dirigé par Ali Bongo. Avec ce décès, l’Afrique subsaharienne compte en tout deux morts du Coronavirus et la sous-région d’Afrique centrale, le premier, loin derrière la partie septentrionale du continent qui comptent une dizaine de morts. L’Algérie vient en tête, avec huit morts, suivie de l’Egypte avec six ; le Maroc en compte deux, le Soudan et le Burkina Faso, un chacun.