Côte d’Ivoire : le gouvernement rencontre l’opposition pour baisser la tension

Le ministre ivoirien de l’Intérieur a rencontré l’opposition, absente à l’Assemblée nationale, pour évoquer le projet de loi sur la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

Ce vendredi, le ministre ivoirien de l’Intérieur a rencontré l’opposition, absente à l’Assemblée nationale, pour évoquer le projet de loi sur la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

Hamed Bakayoko qui a dit être ouvert aux remarques et aux propositions de l’opposition, qui n’est pas représentée à l’Assemblée nationale, semble avoir fait un virement à 180 degré. En ce sen qu’il y a y a deux semaines, le ministre de l’Intérieur avait déclaré lors d’une conférence de presse, que le gouvernement n’avait pas l’intention de renégocier la composition de la CEI.

La composition proposée, avec sept membres représentant le pouvoir sur les treize que devrait compter la CEI, a été dénoncée par toute la société civile et toute l’opposition, et avait à l’époque laissé de marbre le ministre de l’Intérieur qui a ouvert ce vendredi les portes du dialogue.

Ce texte à propos du projet de loi sur la réforme de la CEI doit passer devant l’Assemblée nationale pour débats et vote lundi prochain. Et selon les propos du ministre de l’Intérieur, c’est lui-même qui va défendre le texte du gouvernement devant les députés .

Cette rencontre aura pour principal but de baisser la tension qui montait depuis l’adoption du projet de loi adopté le 9 avril dernier .