Côte d’Ivoire : l’artiste ivoirien Ariel Sheney accusé de plagiat

Ariel Sheney

A peine dévoilé, le dernier single de l’artiste ivoirien Ariel Sheney intitulé « Mon coupé décalé » suscite déjà de vives polémiques sur les réseaux sociaux. Le jeune artiste franco-ivoirien, Deo Jr, accuse l’interprète du hit à succès « Jolie Amina » d’avoir plagié son morceau. Alors que certains internautes critiquent Ariel suite à ces allégations, d’autres, moins soucieux, considèrent juste le côté très dansant de la chanson à polémique.

Le samedi 29 février, Ariel Sheney a sorti son dernier morceau intitulé « Mon coupé décalé », et comme d’habitude, c’est un délicieux cocktail que le Colonel Lobofouè a servi à ses fans. Dans cette mélodieuse chanson qui dure quelques minutes, le Petit Nouchi d’Abobo a rendu hommage au Colonel Wattao. L’ancien poulain de feu Arafat DJ promet aussi de porter haut le flambeau du coupé décalé après la tragique disparition du Daishikan. Une belle mélodie assortie d’un magnifique clip, « Mon coupé décalé » a tout pour séduire les mélomanes et les faire bouger.

Mais quelques jours après sa sortie, « Mon coupé décalé » est déjà au cœur d’une controverse pour le moins singulière. Dans une courte vidéo publiée sur Internet, Deo Jr accuse le Nouchi d’avoir plagié son morceau. En 2018, il aurait fait la maquette de sa chanson intitulée « Confiance » qui n’est pas encore sorti officiellement et l’aurait protégé à la SACEM.

Suivez plutôt l’extrait vidéo de l’accusation.

Deo Jr réclame par conséquent ses droits d’auteur sur la chanson à Ariel Sheney et à Sony Music, mais se déclare prêt pour un règlement à l’amiable. Après ces révélations, Ariel Sheney a sévèrement été lynché sur la toile par ses détracteurs. Toutefois, ses fans se contentent eux de danser sur le nouveau son, foulant littéralement au pied le fait que cela soit ou non un plagiat. A tout ceci, Ariel Sheney apporte une réponse plutôt froide, qui n’a rien de conciliatrice.

https://twitter.com/FirstMagaziine/status/1234590298103320580