Burkina Faso : quand le Premier ministre confond Compaoré et Kaboré

Le nouveau Premier ministre du Burkina Faso, Paul Kaba Thiébo, en conférence de presse, ce mercredi, a confondu Blaise Compaoré et Roch Kaboré. Une petite bourde certes mais qui pourrait avoir tout son sens vu sous un certain angle.

Beaucoup de Burkinabè ont retenu leur souffle, ce mercredi, pour la bonne et simple raison que le nom de l’ancien Président du Faso, chassé du pouvoir par son peuple, est revenu à un moment et dans un contexte inopportuns. C’est le nouveau Premier ministre du Burkina Faso, Paul Kaba Thiébo, qui a en effet confondu le nom de Blaise Compaoré et celui du nouveau Président, Roch Kaboré.

En conférence de presse, ce mercredi 13 janvier 2016, le chef du nouveau gouvernement burkinabè, voulant désigner l’actuel président de la République, Roch Kaboré, a plutôt parlé de Blaise Compaoré, le chef de l’Etat chassé du pouvoir par les Burkinabè, en octobre 2014. « Partout où le Président Compaoré m’aurait demandé de venir travailler… », a-t-il dit dans un lapsus avant de se reprendre. Le premier ministre Paul Kaba Thiébo allait répondre à des questions qui lui ont été posées sur la collaboration avec l’ex-majorité toujours fidèle à Blaise Compaoré en exil en Côte d’Ivoire, indique La Nouvelle Tribune.

Ce lapsus a donné froid dans le dos à nombre de Burkinabè qui sont conscients que le nouveau Président est un ex-proche du chef de l’Etat déchu, Blaise Compaoré. Ce dernier, invité dans les débats ne rassure guère l’opinion burkinabè qui a largement commenté cette toute première bourde du patron de la Primature, qui a dévoilé son gouvernement, ce mardi, dans lequel Roch Kaboré occupe lui-même le poste de ministre de la Défense.