Afrique du Sud : polémique après une sextape d’un ministre

Malusi Gigaba

Une sextape montrant le ministre sud-africain de l’Intérieur a été publiée sur les réseaux sociaux, créant la polémique en Afrique du Sud.

C’est une vidéo qui est au centre des débats en Afrique du Sud. En cause, Malusi Gigaba, ministre sud-africain de l’Intérieur, dont la vidéo a été publiée ce dimanche 28 octobre 2018. Ce dernier s’est rapidement excusé auprès de sa famille et des Sud-Africains pour l’embarras causé par la vidéo, s’indignant de la façon dont le fichier a été piraté sur son téléphone et a été utilisé pour le faire chanter pendant plus d’un an. « Cette vidéo [était] destinée uniquement à ma femme », justifie-t-il.

Flash-back : Il y a un an et demi, Malusi Gigaba, alors sur le point d’être nommé ministre des Finances, envoie une vidéo, le montrant en train de se livrer à un acte sexuel solitaire. S’en suivent alors dix-huit mois de chantage. Le ministre refuse de céder aux avances des détenteurs de la sextape qui finissent par la publier ce dimanche matin. Ce qui a créé une vive polémique en Afrique du Sud. Si les uns penchent pour des ennemis politiques, d’autres avancent une liaison extra-conjugale.

Malusi Gigaba s’est rapidement excusé sur Twitter, avant de contre-attaquer. « J’espère que le pays va s’engager de manière constructive pour savoir s’il est juste de tolérer et de promouvoir l’invasion flagrante dans la vie privée d’autrui », a écrit Malusi Gigaba qui assure que des détectives privés et les services de renseignements enquêtent.