22 décembre 2014 / Mis à jour à 22:33 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Algérie - Ghana - Golfe arabo-persique - Kenya - Namibie - Pan Afrique - Association - Handicap
Forum Shafallah : Les handicapés, premières victimes des crises
L’Afrique au coeur de la 5e édition du Forum Shafallah. L’ouverture de la cinquième édition du forum Shafallah a eu lieu dimanche 22 janvier à Doha, au Qatar, et se prolongera jusqu’au mardi 24 janvier. Placée sous le patronage de Cheikha Mozah Bint Nasser, l’épouse de l’émir du Qatar, cette nouvelle édition est consacrée aux enfants et réfugiés handicapés.

(De notre envoyé spécial à Doha)

Pour la cinquième fois, le Forum Shafallah affiche complet à Doha, au Qatar, avec pour thème cette année : « Crisis, conflict and disability ensuring equality » (ndlr, Les handicapés dans les crises et conflits). Sous l’impulsion de Cheikha Mozah Bint Nasser, l’épouse de l’émir du Qatar, la fondation Shafallah a été créée en 1998, dans le but d’apporter une qualité de soins aux enfants et aux handicapés qui en éprouvent le besoin. Au-delà de cette action, le centre se consacre à la recherche médicale.

L’Afrique et le Moyen-Orient sont une fois de plus au cœur des débats. A cette occasion, les deux premières dames du Ghana et de la Namibie ont fait le déplacement. L’épouse du Premier ministre kényan était également présente. Cette année, le but est de trouver des solutions quant à la prise en charge des personnes handicapées en tant de guerre ou lors de catastrophes naturelles. Dans les camps pour réfugiés en Afrique et ailleurs, ces personnes vivent dans des conditions difficiles. Elles sont les premières à mourir ou à contracter des maladies et infections en cas de situation désastreuse. Et elles sont les dernières à obtenir des soins et des médicaments.

Hassan Ali bin Ali
Hassan Ali bin Ali
Président de la fondation

Interrogé par Afrik.com, le président de la fondation, Hassan Ali bin Ali, juge important de « concentrer les idées de chacun et de n’en tirer que le meilleur ». « Des centaines de milliers de réfugiés vivent dans des situations critiques », a-t-il indiqué avant d’ajouter qu’ « ensemble nous allons tenter d’améliorer le quotidien des handicapés dans les camps pour réfugiés et évaluer comment en cas d’attaques ou de catastrophes naturelles ces personnes peuvent être évacuées ». Cet ancien tennisman qatari s’occupe depuis de nombreuses années de sportifs handicapés.

« La France et le Qatar sont extrêmement liés »

Nora Berra
Nora Berra
Secrétaire d’Etat française chargée de la Santé

La Secrétaire d’Etat française chargée de la Santé, Nora Berra, est également de la partie. Nous sommes allés à sa rencontre dimanche lors d’une réception organisée en son honneur à l’ambassade de France au Qatar. Voici, entre autre, ce qu’elle a déclaré : « La France est un exemple en matière de santé. Le Qatar et la France sont extrêmement liés, de nombreux partenariats ont été développés, notamment dans le secteur de la santé. J’ai rencontré son Altesse Sheikha Mozah qui est très impliquée dans cette action. Elle est sincère. Ce n’est vraiment pas pour se donner une image qu’elle agit ainsi. De plus, l’accueil des Qataris est remarquable. Et c’est aussi parce-que je suis d’origine algérienne qu’ils ont été ravis de m’accueillir. »

Lire aussi :

- Guerre et réfugiés en Afrique : Les Premières Dames s’engagent


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles