Zimbabwe : salaires non payés, Mugabe accuse l’Occident

Au Zimbabwe, depuis une semaine, les mouvements de grève et les rassemblements se multiplient un peu partout dans le pays, signe d’une tension palpable. Cette situation est due au retard de paiement des salaires et à un contexte économique chaotique. Face aux appels à la démission, Robert Mugabe a iundiqué que si les travailleurs perçoivent leur salaire en retard, c’est à cause des pays occidentaux. Le chef de l’Etat impute la faute aux sanctions internationales imposées par les Etats-Unis et l’Europe, qui, selon lui, sont les coupables, car ils interceptent les paiements destinés aux salariés, précise RFI.