Zimbabwe : pénurie de place dans les cimetières d’Harare

Deux des six cimetières d’Harare n’acceptent plus d’enterrer de nouveaux défunts, faute de place, selon The Herald. Les autres cimetières sont pleins à 75%, une situation notamment imputée à l’épidémie de sida qui tue, chaque semaine, près de 3 000 Zimbabwéens, rapporte le Mail and Guardian.