Zimbabwe : la démission du « vieux » Mugabe réclamée

Au Zimbabwe, une manifestation d’envergure s’est déroulée à Bulawayo, deuxième ville zimbabwéenne, pour réclamer la démission du « vieux » Robert Mugabe.

Ils étaient des milliers d’opposants à sortir dans les rues à travers une manifestation d’envergure qui s’est déroulée, ce samedi 28 mai 2016, à Bulawayo, deuxième ville zimbabwéenne. Les manifestants réclamaient la démission de Robert Mugabe, le plus vieux chef d’Etat d’Afrique en exercice.

Rassemblés à l’appel du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) dirigé par l’ancien Premier ministre, Morgan Tsvangira, des milliers d’ opposants ont investi les rues de Bulawayo pour exiger la démission du Président Robert Mugabé, au pouvoir depuis 36 ans. Il est reproché au « vieux » chef de l’ Etat de n’avoir pas réussi à redresser l’économie nationale, relève Koaci.

Le site ajoute que plusieurs entreprises zimbabwéennes ont fait faillite au cours de ces deux dernières années en raison de la détérioration de la situation économique, soulignant que près de quatre millions de Zimbabwéens sont aux aujourd’hui en proie à la famine et dans le besoin d’une aide d’urgence à cause notamment de la sécheresse qui frappe le pays.