Zerhouni tortionnaire

Le Matin rapporte les propos d’un ancien moudjahid qui aurait été torturé en 1971 par les services de l’actuel ministre de l’Intérieur, Yazid Zerhouni, alors chef de la Sécurité militaire. L’ancien résistant algérien refusait de fournir les papiers de la pharmacie dont il venait d’être illégalement expulsé, au profit de la femme de Zerhouni.