Yoweri Museveni pleure Khadafi

Samedi dernier, le Président sud-africain Jacob Zuma était l’un des premiers à briser le silence en dénonçant les conditions douteuses de la mort de Kadhafi. Ce mardi, lors d’une réunion politique du Mouvement national de résistance (Mnr), c’était au tour du président Ougandais, Mr Yoweri Museveni de pleurer la mort de l’ancien dirigeant libyen. Au cours d’un discours, il a loué l’ancien guide pour son esprit pan-africain : « Même s’il avait beaucoup d’argent, Kadhafi n’avait pas investi dans des équipements tels que les missiles sol-air. Il aurait dû les utiliser pour bombarder au moins certains avions de l’Otan. Ce manque a contribué à sa chute ».