Violences en Egypte : réunion d’urgence du gouvernement

Le Premier ministre égyptien Essam Charaf va réunir son gouvernement ce lundi après-midi au lendemain des affrontements entre chrétiens coptes et forces de l’ordre qui ont fait 24 morts au Caire, selon la télévision d’Etat. Ces violences, les plus meurtrières depuis la révolte qui a renversé le président Hosni Moubarak en février, ont eu lieu en marge d’une manifestation de coptes protestant contre l’incendie d’une église dans le gouvernorat d’Assouan (sud). Au moins 200 personnes ont été blessées et 40 arrêtées, a indiqué un responsable de la sécurité. Dans la nuit, le Premier ministre a appelé chrétiens et musulmans à la retenue et à ne pas céder aux appels à la sédition sur sa page Facebook. Ces heurts font craindre à nouveau un regain de violences intercommunautaires dans le pays.