Violences au Soudan du Sud : l’ONU demande l’aide de la région

Dans une déclaration unanime, les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont demandé aux pays de la région de « discuter fermement avec les dirigeants sud-soudanais pour traiter cette crise ». Ils ont en outre exigé du Président sud-soudanais Salva Kiir et de son rival, le Vice-président Riek Machar, de « faire le maximum pour contrôler leurs forces respectives et mettre fin d’urgence aux combats » qui ont fait quelque 270 morts. L’ONU demande au Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine et à l’organisation régionale des pays d’Afrique de l’Est (Igad) d’agir le plus rapidement possible.