Vainqueur d’Ebola, Zéro décès de Covid-19 : Sénégal, le Pr Seydi en phase avec Didier Raoult sur la Chloroquine

Professeur Moussa Seydi

La révélation que les malades de Coronavirus sont traités à la Chloroquine a été faite, ce jeudi 26 mars 2020, au Sénégal où à ce jour aucun décès de la maladie n’a été enregistré. Les traitements sont coordonnés par le Pr Seydi qui valide ainsi la thèse de son homologue français Didier Raoult qui promet la guérison à tout patient, au bout de six jours, à condition qu’il suive son traitement à la Chloroquine.

Le Sénégal semble avoir une longueur d’avance sur beaucoup de pays du monde en proie à la maladie du Coronavirus. Plus de trois semaines après la détection du premier malade lié au virus, ce pays d’Afrique de l’Ouest n’a pas enregistré un seul décès. Alors que tous les esprits étaient tournés vers des traitements plus contraignants et plus coûteux, il se trouve que la Chloroquine est le remède miracle.

Ce mardi, c’est le quotidien national sénégalais, le Soleil, qui a fait la grosse révélation que les patients sénégalais atteints de la maladie à Coronavirus sont traités à la Chloroquine. L’Hydroxychloroquine, plus précisément. En clair, les résultats rassurants enregistrés par le Sénégal, qui, depuis son premier cas enregistré de Coronavirus, le 2 mars 2020, n’a pas connu de décès, sont dus à cette molécule qui fait débat aujourd’hui, notamment en Europe, où les morts se comptent à la pelle.

A lire : Maroc, Algérie, le Maghreb vote pour la Chloroquine, le reste de l’Afrique devrait suivre

L’Italie avec près de 7 000 morts, l’Espagne plus de la moitié avec plus de 4 000 morts, la France, près de la moitié du nombre de décès en Espagne, avec plus de 1 300 pertes en vies humaines. L’hécatombe en Europe. Aucun mot ne peut qualifier ce qui se passe actuellement dans ces pays d’Europe. Aux Etats-Unis où la situation est bien moins grave qu’en Europe, avec un peu plus de 1 000 décès, le Président Donald Trump compte tenter la Chloroquine pour sauver ses concitoyens qui sont en train d’être décimés par le virus.

Au Maghreb, le Maroc de Mohammed VI où beaucoup de médecins sont passés au Sénégal où ils se sont spécialisés dans les maladies tropicales infectieuses notamment, est en train de traiter ses malades à la Chloroquine. Idem pour l’Algérie où le Président Abdelmadjid Tebboune a pris l’option d’utiliser cette même molécule pour voir comment barrer la route à ce virus silencieux, qui poursuit sa trajectoire meurtrière.

A lire : Chloroquine et Covid-19, Didier Raoult confirmé aux USA : 0 décès sur 700 cas traités à 20 dollars (vidéo)

Au Centre Hospitalier Universitaire de Fann, à Dakar, au Sénégal, où sont traités les tous premiers cas de Coronavirus qui sont TOUS guéris, rentrés chez eux, et d’où est piloté le suivi des malades de Covid-19 au Sénégal, le Professeur Seydi utilise la Chloroquine. Le même traitement que celui proposé par le Français Didier Raoult. Le Pr Moussa Seydi, rappelons-le, c’est le médecin qui a dirigé les traitements ayant abouti à la guérison du cas de virus Ebola importé au Sénégal.

A noter aussi que Didier Raoult est né et a vécu plusieurs années à Dakar, et qu’il a co-dirigé l’Unité de Recherche sur les maladies infectieuses et tropicales de Dakar (URMITE). Un homme du sérail, serait-on tenté de dire. Quelqu’un qui n’est donc pas en terrain inconnu.

A lire : Le Covid-19 est il si dangereux qu’on le prétend ?

A lire : Polémique sur la Chloroquine : Didier Raoult menace-t-il le business autour du Covid-19 ?