Une première centrale nucléaire pour l’Algérie vers 2020

L’Algérie aura sa première centrale nucléaire vers 2020. C’est ce qu’a affirmé le ministre algérien de l’Energie et des Mines Chakib Khelil, intervenant à la radio, rapporte Jeune Afrique. « Vers 2020, l’Algérie aura probablement sa première centrale nucléaire et nous aurons une centrale tous les cinq ans après », a-t-il déclaré. Des accords pour le nucléaire civil ont déjà été conclus avec l’Argentine, la France, la Chine et les Etats-Unis. L’Algérie dispose de deux réacteurs expérimentaux à Draria, dans la banlieue sud d’Alger, et à Aïn Oussera, près de Djelfa (300 km au sud d’Alger).