Une chauve-souris frugivore à l’origine du virus de Marburg

Une chauve-souris frugivore d’Afrique se révèle être le réservoir du virus de Marburg, qui cause une fièvre hémorragique foudroyante, indiquent une équipe de chercheurs français, gabonais et américains. Ils ont fait cette découverte en s’apercevant que seule la Roussette d’Egypte, parmi d’autres espèces, avait développé des anti-corps contre le virus, indique Cyberpresse.