Une africaine à la tête de la CPI

Fatou Bensouda, ancienne ministre de la Justice de Gambie, va être la prochaine procureure de la CPI. Elle va succéder à Luis Moreno-Ocamo qui a passé 9 ans à la tête de la Cour pénale internationale et dont elle est actuellement l’adjointe. L’objectif, en dehors de sa compétence reconnue, est qu’en tant qu’africaine elle soit moins critiquée dans la gestion des dossier touchant à l’Afrique : « Elle avait clairement dit qu’elle en avait assez de ce mythe d’une CPI qui était tournée contre l’Afrique mais qu’une fois élue, elle continuerait à poursuivre les gens en Afrique si c’est en Afrique que des crimes continuent à être commis » rapporte une source de l’ONU citée par la presse. L’élection formelle de Fatou Bensouda aura lieu le 12 décembre, soit une semaine après la première audience concernant l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.