Un syndicat demande de réintégration de l’employé de Total licencié

La Confédération générale du travail (CGT) de Total a demandé, mardi, la réintégration de l’employé que le groupe pétrolier et gazier a licencié le 3 août parce qu’il refusait une mutation au Nigeria, annonce Romandie. Le géologue remercié craignait pour sa sécurité et celle de sa famille en raison des enlèvements fréquents qui se produisent dans la fédération ouest-africaine.