Un nouveau procès pour les Bushmen ?

Les Bushmen du Botswana ont annoncé aujourd’hui leur intention de retourner prochainement devant la justice si le gouvernement persiste à les empêcher de retourner chez eux.

Les Bushmen gana et gwi ont été expulsés de leurs terres du Kalahari central en 2002 mais ils ont gagné l’an dernier un procès confirmant leur droit de retourner chez eux.

Des centaines de lettres de protestation signées par les Bushmen ont été remises aujourd’hui au Département de la faune et de la flore du Botswana. Ils y dénoncent le refus du gouvernement de les laisser chasser pour nourrir leurs familles. Depuis leur victoire judiciaire en décembre dernier, 53 Bushmen ont été arrêtés pour avoir chassé.

Le gouvernement interdit également aux Bushmen d’utiliser leurs puits et insiste sur le fait que seul un nombre limité d’entre eux peut retourner dans la Réserve. Bien que la Haute cour ait jugé que l’expulsion des Bushmen avait été illégale et contraire à leur volonté, le gouvernement a refusé de leur fournir des moyens de transport pour retourner chez eux.

Un représentant de l’organisation bushman First People of the Kalahari a déclaré aujourd’hui : « Nous ne voulons pas continuer à nous battre devant les tribunaux. Ce n’est pas une solution pour résoudre nos problèmes. Mais nous avons le sentiment de ne pas avoir d’autre choix. Nous sommes désespérés ».

Pour supporter les Bushmen