Un leader populiste réclame l’interdiction du Coran aux Pays-Bas

Le leader populiste Geert Wilders, président du Parti pour la liberté (PVV), a plaidé ce mercredi, dans un quotidien local, pour l’interdiction du Coran aux Pays-Bas, « comme Mein Kampf » l’est aussi, rapporte Le Monde. Le livre sacré pourrait selon lui rester un objet d’étude mais le fait d’en posséder un serait punissable, a-t-il expliqué quelques jours après l’agression du président du « Comité des ex-musulmans ».