Un génocide peu connu

Pour la première fois au Burundi, des citoyens hutu, tutsi, twa, ganwa, parents, amis et victimes du génocide de 1972 ont commémoré ensemble, à la cathédrale Régina Mundi, jeudi dernier, une messe en mémoire des victimes, rapporte Umuco. Le 29 avril 1972, des Hutus, ou assimilés comme tels, ont été éliminés pour avoir manifesté contre la politique discriminatoire du Prince Charles Ndizeye. Les responsables n’ont jamais été jugés.