Un gène protégeant de la malaria accroitrait la vulnérabilité au VIH/sida

Des scientifiques américains et britanniques ont découvert qu’un gène qui protégerait contre la malaria mais augmenterait la vulnérabilité des personnes porteuses au VIH/sida, rapporte la BBC. Le gène altéré « Darc » aurait pour effet d’interférer dans le combat du virus dans les premiers temps de l’infection. Il pourrait en conséquence être la cause de millions de cas de sida en Afrique sub-saharienne.