Un espoir de moins dans la lutte contre le sida

Après trois ans de recherche, et beaucoup d’espoir déçus, un gel vaginal antisida s’avère inefficace. Ce gel, très attendu en Afrique, aurait permis aux femmes de se protéger de façon autonome contre la transmission du virus VIH. Comme l’indique Libération, les microbicides testés jusqu’à présents s’étaient tous montrés dangereux pour la santé.