Un comité pour la mémoire de l’esclavage

Le gouvernement français a mis en place un comité pour la mémoire de l’esclavage, chargé de sensibiliser sur les questions de la traite négrière et de l’esclavage dans les programmes éducatifs. Le comité devra aussi plancher sur l’institution d’un jour férié et chômé sur le territoire français, indique Panapress.