Un ciméma à Tunis dévasté par des islamistes

L’Africart, un cinéma de Tunis qui organisait une journée spéciale « touche pas à mon créateur » a été dévasté par une bande d’islamiste armée de barres de fer pour empêcher la projection du film «Ni Allah ni maître» de Nadia El Fani. Les forces de police ne sont arrivés qu’une demi-heure après le saccage du cinéma, « ce qui est étonnant vu que le cinéma se trouve rue du 18 Janvier 1952, soit à deux pas du ministère de l’Intérieur ! » précise Webdo.