Un charbon à base de coco et de manioc

Un Camerounais installé en Côte d’Ivoire a mis au point un charbon breveté à base de résidus de coco et d’amidon de manioc qui se révèlerait réellement économique, explique Fraternité Matin. Interrogé sur le pourquoi de l’utilisation de ces matières, Ago Hilaire a déclaré : « C’est une manière pour moi de lutter contre la déforestation, parce qu’aujourd’hui nombre de charbonniers n’hésitent pas à abattre les arbres ».