Un bus d’écoliers attaqué par des migrants de Calais

Polémique en Grande-Bretagne après l’attaque d’un bus d’écoliers par des migrants de Calais.

Un bus d’écoliers attaqué par des migrants de Calais, dans la région française du Nord-Pas-de-Calais, a défrayé la chronique dans la presse britannique. L’attaque s’est produite dimanche dernier par des migrants à proximité de la jungle de Calais. Le car, rempli par 35 élèves écossais, qui revenaient d’un séjour au ski en Italie, a reçu des projectiles.

Le bus est passé à proximité de la jungle, alors que des affrontements entre la police et les migrants avaient lieu, selon la BBC, qui précise que l’une des fenêtres du car a été brisée par une grosse branche. Aucun des élèves n’a été blessé, mais, selon le Daily express, nombre d’entre eux ont été choqués, et l’un d’eux a même fait une crise d’épilepsie.

Ce genre d’incidents ne sont pas rares à Calais. Les migrants jettent des projectiles sur les camions et les bus, espérant les faire ralentir pour grimper à bord, où s’en servent pour les jeter sur les forces de l’ordre.

Plus de 3000 migrants se sont installés à Calais, créant une ville dans la ville, prénommée la jungle. Beaucoup sont originaires d’Afrique subsaharienne mais aussi d’Afghanistan ou encore d’Irak. Des affrontements ont également régulièrement lieu entre la police et les migrants, qui veulent pour la plupart se rendre en Angleterre.