Tunisie : tension au sein du gouvernement

Près d’un mois après le démarrage des négociations pour former un nouveau gouvernement en Tunisie, une polémique tend à s’installer au sein de l’Assemblée constituante quant à la répartition du pouvoir entre le Président de la République, le gouvernement et la Constituante. Outre un accord préliminaire entre les trois partis majoritaires, les travaux de l’Assemblée ont enregistré, selon Xinhua, des divergences, voire même « une grande tension », a affirmé le député du Pôle Démocratique Moderniste, Fadhel Moussa.