Tunisie : retour au calme après une nuit de couvre-feu

La Tunisie retrouve le calme, ce samedi 23 janvier 2016, après plusieurs jours de violences ayant fait de nombreux blessés. Placé sous le couvre-feu dans tout le territoire, et en état d’urgence, le pays panse ses plaies d’une semaine de contestation sociale inédite depuis la révolution de 2011 ayant mis fin à la dictature de Ben Ali. Le gouvernement, critiqué par l’opposition, décrié par la rue qui dénonce la corruption, a tenu, ce samedi 23 janvier 2016, une réunion extraordinaire. Avant ce conseil des ministres, le Premier ministre Habib Essid s’est entretenu avec les ministres de la Défense et de l’Intérieur. A l’issue de ce conseil, il n’a annoncé aucune mesure extraordinaire mais a exhorté ses compatriotes à « comprendre qu’il y a des difficultés (…). Les solutions existent, mais il faut un peu de patience et d’optimisme ».