Tunisie : quatre ans de prison pour Fahem Boukadous

Fahem Boukadous, correspondant de la chaîne satellitaire Al-hiwar Ettounsi, a été condamné mardi en son absence à quatre ans de prison ferme pour « diffusion d’information de nature à troubler l’ordre public », annonce Au fait Maroc. Pour ses avocats et des ONG, Fahem Boukadous, aujourd’hui hospitalisé pour insuffisance respiratoire, a été condamné pour avoir couvert les manifestations populaires du bassin minier de Gafsa en proie en 2008 à l’agitation sur fond de chômage, cherté de la vie, corruption et clientélisme.