Tunisie : le jeune Mohamed Bouazizi est mort

Mohamed Bouazizi, le jeune dont l’immolation par le feu à Sidi Bouzid le 17 décembre a déclenché une vague de manifestations en Tunisie, est décédé mardi soir à l’hôpital des grands brûlés de Ben Arous. « Il est mort hier à 19H00 », a annoncé Souhayr Belhassen, la présidente de la Fédération internationale des ligues de droits de l’homme (FIDH), à l’AFP. « Il faut une enquête ou une commission nationale pour déterminer les causes et les solutions à cette protestation sociale qui a pris des formes tragiques », a-t-elle ajouté ajouté la présidente de la Fédération internationale des ligues de droits de l’homme (FIDH).