Tunisie: la radio Kalima reçoit un prix pour la liberté des médias

La radio tunisienne Kalima a reçu un prix pour la liberté des médias de l’Institut international de presse (IPI), a annoncé mardi l’organisation, rapporte Africa n°1. Créée en 2000 par la militante des droits de l’homme, Sihem Bensedrine, et Naziha Razjib. Cette radio a vécu dans la clandestinité sous le régime de l’ex-président Zine-El-Aidine ben Ali. Ses journalistes ont été persécutés. « L’engagement imperturbable de Radio Kalima pour un journalisme indépendant face à l’adversité a été une source d’inspiration pour nous tous et pour des médias sur toute la planète », a déclaré la directrice de l’IPI Alison Bethel McKenzie, citée dans un communiqué.
« Des questions demeurent autour de l’état des médias en Tunisie et de nombreuses étapes doivent encore être franchies », a-t-elle poursuivi.