Tunisie : Farhat Rajhi accuse Kamel Eltaïef et Rachid Ammar de comploter

Farhat Rajhi, ancien ministre de l’intérieur des gouvernements Ghannouchi et Essebsi aux premiers jours de l’après révolution, accuse Kamel Eltaïef, l’homme qui avait porté ben Ali au pouvoir, de comploter avec le gouvernement provisoire pour préparer le maintien aux pouvoirs des « gens de la région du Sahel », c’est à dire les anciens proches de ben Ali, avec un coup d’état si nécessaire en cas de victoire du parti islamiste tunisien, Ennahdha, aux prochaines élections rapporte Kapitalis. Farhat Rajhi attaque aussi Rachid Ammar, héros de l’armée tunisienne lors de la révolution.

Kamel Eltaïef a répondu qu’il doutait des capacités mentales de Farhat Rajhi, le jugeant dans un état anormal.


Farhat Rajhi Kamel Ltaief Eltaief Tunisie par tn_sba