Tropicale Amissa Bongo : Anthony Charteau persiste et signe

Berhane Natnael

Le Français Anthony Charteau d’Europcar a remporté dimanche, pour la deuxième fois consécutive, le trophée du tour cycliste international Amissa Bongo, confirmant ainsi la suprématie des écuries françaises dans cette compétition gabonaise.

De notre correspondant

Le vainqueur de Tropicale Amissa Bongo, Anthony Charteau, a reçu son trophée dimanche du maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane. Il a déclaré à la presse que le seul secret de sa réussite réside dans « l’entrainement, le sérieux’’ et à un gros travail d’équipe. Par ailleurs Anthony Charteau a dit avoir été « très impressionné’’ par l’accueil chaleureux des peuples gabonais et camerounais, sans déprécier la qualité du paysage et des routes des deux pays.

La grande revelation de cette compétition a été l’érythréen Berhane Natnael, 19 ans, qui est sorti vainqueur de l’étape de Libreville (132,5 km), sous les applaudissements du public et des membres du gouvernement, lesquels sont arrivés à tribune d’honneur du boulevard du bord de mer quelques heures avant le sprint final.

Berhane Natnael

Fréderic Obaing et Lerys Mokagni sont les seuls Gabonais à avoir sorti la tête du lot. Mais malgré cette distinction, ils ont affirmé qu’ils étaient capables de faire mieux et d’occuper de meillurs classements s’ils avaient des compétitions et des séances d’entraînement sérieuses avant cette Tropicale.

Quatre-vingt-dix coureurs ont pris part à cette 6é édition de la Tropicale Amissa Bongo, qui a enregistré pour la première fois, des prouesses des équipes africaines, notamment le Maroc et l’Erythrée.

 Cyclisme : Anthony Charteau vainqueur de la 5e Tropicale Amissa Bongo