Troisième atterrissage russe clandestin

Un Antonov 12 s’est posé, jeudi dernier, à Bunia en Ituri, en dehors des heures d’ouverture de l’aéroport, rapporte Digital Congo. D’après les premiers éléments de l’enquête, les licences des pilotes, russes ou ukrainiens, sont des fausses. Officiellement, l’avion est sensé transporter de l’huile de palme. C’est la troisième fois en un mois que des équipages russes sont interceptés dans le pays. Ils sont actuellement entendus par les Nations Unies.