Trois Algériennes pleines de mérite

Profitant de l’Année de l’Algérie en France, l’association SEVE a désigné trois femmes issues de l’émigration pour le prix de la meilleure femme algérienne chef d’entreprise de l’année 2003. Il s’agit de Hassina Hadj Sahraoui, directrice du magazine Salama, de Naïma Alliche-Belmihoub, directrice de la société de consulting Anyway, et de Saliha Bennacer patronne de l’entreprise Art and Blind, rapporte El Watan.