Tripoli prêt à coopérer dans le dossier des attentats de Lockerbie

L’enquête sur l’attentat de Lockerbie (Ecosse) en 1988 a été réouverte mercredi, a indiqué le ministre de la Justice libyen par interim, Mohammed Alagi lors d’une conférence de presse à Tripoli, rapporte Le Matin. La Libye est disposée à coopérer dans cette affaire, a-t-il indiqué. Toutefois, il s’est opposé la veille à ce que Abdelbaset al-Megrahi, seul condamné dans l’affaire, soit jugé une deuxième fois. Les nouvelles autorités libyennes « ne refusent aucune demande des autorités écossaises d’interroger des personnes autres que Abdelbaset al-Megrahi dans l’affaire Lockerbie car cette question aboutira à la vérité et peut-être qu’Al-Megrahi a été condamné injustement », a-t-il déclaré.