Tony Blair « désolé » pour la traite négrière

Tony Blair a déclaré mercredi qu’il était « désolé » pour le rôle de la Grande Bretagne dans la traite négrière, rapporte Mail & Guardian. Le Premier ministre britannique avait déjà fait part de son « profond regret » en décembre 2006 et avait été critiqué par des associations pour ne pas avoir été plus loin.