Togo : l’Union Africaine adopte à Lomé une charte « historique » contre la piraterie

Réunis en sommet, ce samedi 15 octobre 2016, à Lomé à la demande de l’Union Africaine, plus de 40 pays africains ont adopté une charte contraignante sur la sûreté et la sécurité maritime, indique RFI. Selon le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, c’est un geste « historique pour le continent », confronté à une recrudescence des trafics et de la piraterie maritime. Les pays de l’Union Africaine s’engagent d’abord à échanger leurs informations, leurs expériences et à lutter ensemble contre la piraterie, les trafics ou encore la pêche illicite. Ils promettent également de délimiter leurs frontières maritimes, ce qui n’est pas toujours le cas aujourd’hui. Le sommet sur la sécurité maritime, la sûreté et le développement en Afrique a pris fin samedi à Lomé avec l’adoption d’une charte appelée « la charte de Lomé ».