Terrorisme : trois ans de prison pour une Franco-Tunisienne

Marouah Labidi, une Franco-Tunisienne de 28 ans, fichée S, a été condamné en comparution immédiate à trois ans de prison ferme.

Une Franco-Tunisienne de 28 ans, Marouah Labidi, a été interpellée à l’aéroport de Nice, mercredi 15 juin 2016, de retour de Tunisie. Lors du contrôle de ses bagages, les douaniers ont découvert une tablette contenant de la propagande de l’organisation Etat islamique.

Une perquisition a été diligentée à son domicile du Cannet de la femme qui a la double nationalité, française et tunisienne, et le constat est accablant : 80 vidéos, 221 photos de meurtre et de décapitations, des livres, dont certains prônent un islam radical. En comparution immédiate, elle a été condamnée par la justice française à trois ans de prison pour apologie du terrorisme et pour détention de documents incitant à l’extrémisme et faisant l’apologie du terrorisme..

Il a été indiqué que la jeune femme transmettait les vidéos montrant les exécutions effectuées par l’organisation Etat islamique à d’autres personnes.
D’un autre côté, le journal français Nice-Matin a précisé que le mot de passe utilisé par la jeune femme sur son ordinateur était « Aljihad 11/9/2001 », se référant aux attaques du 11 septembre 2001. Marouah Labidi, qui vit du RSA, faisait l’objet d’une fiche S.