Terrorisme : comment Salah Abdeslam a été arrêté en Belgique

Salah Abdeslam a été arrêté ce vendredi à Molenbeek, en Belgique. Déjà mardi, une trace ADN et des empreintes digitales de Salah Abdeslam ont été trouvées dans la planque de Forest perquisitionnée.

Salah Abdeslam a été arrêté ce vendredi à Molenbeek, la ville belge dans laquelle il habitait avant les attentats du 13 novembre à Paris auquel il a pris part. Une trace ADN et des empreintes digitales de Salah Abdeslam ont été trouvées dans la planque de Forest perquisitionnée mardi.

En passant au peigne fin l’appartement de Forest, visé mardi par l’opération antiterroriste conjointe à la Belgique et la France, et qui ont fait un mort, les enquêteurs ont trouvé sur place, une trace ADN et des empreintes digitales de Salah Abdeslam.

Eric Van Der Sypt, un porte-parole du parquet fédéral, a indiqué en début d’après-midi « que les empreintes de Salah Abdeslam ont été trouvées dans l’appartement de Forest ». Salah Abdeslam a donc séjourné dans cette planque de Forest. La presse a aussitôt indiqué que Salah Abdeslam pourrait être parmi les hommes qui ont fui l’appartement à Forest, mardi. Ce vendredi, une opération d’envergure a lieu à Molenbeek, en milieu d’après-midi. France 2 indique qu’un homme aurait révélé à la police l’adresse de la planque de Salah Abdeslam, vendredi matin, permettant cette opération.

Vers 17 heures, des coups de feu sont entendus. Un assaut est donné. Salah Abdeslam est finalement arrêté peu après 17h30 à Molenbeek. Il est blessé à la jambe. L’homme le plus recherché d’Europe, présenté comme le logisticien des attentats de Paris et Saint-Denis, est enfin tombé dans les filets des services de sécurité.