Terrorisme : après un Algérien, un Malien et un Mauritanien, un Tunisien expulsé de France

Un Tunisien qui faisait peser une menace grave sur l’ordre public a été expulsé par les autorités françaises vers son pays.

Un Tunisien qui faisait peser une «menace grave » sur l’ordre public a été expulsé vers son pays. C’est ce qu’a annoncé, ce vendredi 19 août 2016, le ministre français de l’Intérieur, soulignant la détermination du gouvernement à « lutter contre le terrorisme par tous les moyens de droit ».

Dans un communiqué, Bernard Cazeneuve a indiqué que les services du ministère ont procédé jeudi soir, à « l’expulsion vers la Tunisie de M. Mohsen M’Hadi, ressortissant de ce pays ». Le ministre a ajouté que « compte tenu de la menace grave que faisait peser sur l’ordre public le maintien de cet individu sur le sol français, le ministre de l’Intérieur a décidé d’engager à son encontre une mesure d’expulsion, après avis favorable de la commission d’expulsion, qui a permis la mise en oeuvre immédiate de la procédure d’éloignement ».

Rappelant « la détermination sans faille du gouvernement à lutter contre le terrorisme par tous les moyens de droit », Bernard Cazeneuve précise qu’il s’agit de la quatrième expulsion de ce type depuis le début du mois d’août. Auparavant, un Algérien, un Malien et un Mauritanien ont été expulsés de France.