Tchad : trois syndicalistes et un directeur de journal condamnés pour diffamation

Les trois leaders de l’Union des syndicats du Tchad ont été mardi condamnés à 18 mois de prison ferme pour diffamation par la justice tchadienne. Le directeur de publication de Ndjamena Bihebdo Jean Claude Nekim a, lui, écopé de 12 mois d’incarcération. Ils sont accusés d’avoir publié une pétition dénonçant l’accaparement des ressources du Tchad par la famille du président de la République, rapporte RFI.