Tchad : le président de l’Arche de Zoé accuse la France de l’avoir « lâché »

Le président de l’association Arche de Zoé, a déclaré qu’il se sentait « lâché » par les autorités françaises, indique l’ Europe 1. Eric Breteau est toujours incarcéré à N’Djamena, la capitale tchadienne, avec cinq autres membres de l’organisation, pour enlèvement d’enfants et escroquerie.