Tchad / Françafrique : les rebelles entre menaces et appel au dialogue

Dans un communiqué publié ce mercredi par Tchad Actuel.com, l’opposition armée tchadienne « prend acte de la nouvelle donne et surtout de la position déclarée de la France » et s’affirme « prête et déterminée à faire face à toute forme d’agression des forces néocolonialistes françaises ou autres ». Une déclaration qui fait suite aux propos du président français selon lesquels « si le Tchad était victime d’une agression, la France aurait les moyens de s’y]opposer». « Convaincue que la présence française au Tchad est un handicap majeur pour la paix et à l’avènement d’un régime véritablement démocratique au Tchad (…) [la rébellion armée] mettra tout en œuvre (…) pour mettre fin à la françafrique », conclut le communiqué. De son côté, le porte-parole de l’Union des forces de la résistance en France, dans une lettre à Nicolas Sarkozy publiée par [Dabio.net, appelle Paris à contribuer au dialogue inter-tchadien et à l’organisation d’un « Forum national ».