Tchad-Centrafrique : ultimatum pour les otages français

Le groupe des Aigles de la Libération qui a revendiqué le kidnapping de trois humanitaire français en Centrafrique et au Tchad a lancé, jeudi, un ultimatum d’une semaine à la France, a-t-on appris Rewmi.com. Si Paris n’accepte pas de négocier, au terme de ce délai un otage sera exécuté, ont affirmé les ravisseurs.