Tabaski 2005 : les Maliens boudent les moutons

A quelques jours de la fête de Tabaski, vers le 20 janvier prochain, les acheteurs ne semblent pas se bousculer sur les marchés bamakois de bétail, rapporte Bamanet. Ces derniers sont pourtant bien fournis en mouton et les prix restent abordables. La situation économique actuelle ne favorise pas la consommation, mais les exportations vers les pays voisins pourraient rattraper les méventes locales.