Sur la trace des otages du Sahara

Les autorités algériennes seraient entrées en contact pour la première fois avec le groupe armé qui retient en otage depuis le mois de février 15 Occidentaux dans le Sahara, au nord d’Illizi. Selon El Watan, l’armée a commencé à se retirer de la zone en question afin de permettre aux preneurs d’otages de s’enfuir en laissant libres les 15 captifs.